Si davantage d'épargnants connaissaient ces données, le secteur de la gestion d'actifs en Espagne changerait complètement.

La direction de toutes les affaires économiques est dans la société de marché une tâche réservée aux entrepreneurs. Le leur est le contrôle de la production. Ils sont à la barre et dirigent le navire. Un observateur pourrait croire qu'ils ont un pouvoir suprême. Mais ils n'en ont pas. Ils sont tenus d'obéir inconditionnellement aux ordres du capitaine. Le capitaine est le consommateur. Ni les entrepreneurs, ni les agriculteurs, ni les capitalistes ne déterminent ce qui doit être produit. Ceci est le rôle des consommateurs. - Ludwig Von Mises.

Personne de sensé ne paierait une entité financière pour gérer son patrimoine s'il savait qu'il allait être facturé des frais annuels proches de 2% pour un service qui peut être reçu en payant des commissions inférieures à 0,5%.Cette pratique existe encore car de nombreux épargnants, clients des sociétés de gestion, n'en ont toujours pas connaissance.

Il y a un gros problème d'asymétrie d'information : les grandes entités savent que la plupart de leurs clients n'ont pas de connaissances financières et peuvent donc proposer des fonds d'investissement à faible valeur ajoutée et des commissions élevées. Ils sous-estiment la capacité d'apprentissage des espagnols, car les concepts de base sont très faciles à comprendre. À Vadevalor, nous travaillerons pour que les épargnants soient mieux informés et que les grandes entités soient contraintes de répondre aux demandes de leurs clients, soit en proposant des fonds qui tentent de surperformer leurs indices de référence, soit en abaissant leurs commissions à des niveaux similaires à ceux pratiqués par les entités les plus efficaces spécialisée dans l'investissement passif.

Pourquoi des changements dans le secteur de la gestion d'actifs sont-ils si nécessaires ?

Il y a un gros problèmes dans le secteur: il y a une grande différence en terme d'informations entre les entités financières qui émettent des véhicules d'investissement et les épargnants. La plupart de l'argent ne circule pas parmi les professionnels qui ont obtenu les meilleurs résultats à long terme et ont l'intention d'ajouter de la valeur, mais parmi les entités disposant des canaux de distribution les plus solides et profiter du manque d'éducation financière d'une grande partie de la population. Pour cette raison, la plupart des familles espagnoles n'ont pas obtenu de bons résultats pour leurs investissements.

  1. Selon une recherche intitulée "Active Fund Management: International Evidence", 42% de tous les fonds d'actions en Espagne sont vendus en tant que fonds actifs mais répliquent en réalité les rendements de référence, pour lesquels ils facturent des commissions proches de 2% alors qu'ils devraient facturer des commissions minimes car elles ne sont pas vraiment actives.

  2. Selon le classement de la commercialisation en Espagne des organismes de placement collectif et des fonds de pension par les groupes financiers publié par Inverco (Juin 2018), Caixabank, BBVA, Santander, Bankia et Sabadell ont une part de marché de 40.8% (241 132 M€ commercialisés par ces cinq entités sur un montant total commercialisé en Espagne de 590 797 M€). S'agissant des régimes de retraite, ces cinq entités détiennent une part de 62,1 % (68,575 M€ sur 110 372 M€).

Comme nous le verrons ci-dessous, ces entités n'ont pas obtenu de bons résultats à long terme pour leurs clients. On peut différentier entre 3 types de fonds d'investissement

  1. Les fonds d'investissement passifs, qui ajustent automatiquement les pourcentages qu'ils achètent à chaque entreprise pour répliquer l'indice de référence, en attribuant un pourcentage à chaque action en fonction de leur capitalisation par rapport à la capitalisation boursière totale. Par exemple, un fonds passif IBEX 35 aurait 15% de Santander, 10% d'Inditex, 8,5% d'Iberdrola, 7,62 % de BBVA etc. Ils ne nécessitent pas d'efforts analytiques donc ces fonds ont des coûts très faibles.

  2. Les fonds d'investissement actifs, qui cherchent à obtenir des rendements supérieurs à ceux des indices de référence, analysent en profondeur les entreprises et n'investissent que dans les titres que les gérants considèrent comme sous-évalués.

  3. Des fonds qui sont vendus en tant que fonds d'investissement actifs, facturant des commissions élevées, mais qui reproduisent en réalité l'indice de référence. Ils sont comme les fonds du point 1 mais facturant des frais annuels comme s'ils étaient de type 2. C'est la partie du marché qui devrait disparaître.

Résultats à long terme des 5 plus grandes entités du secteur, de juin 2008 à juin 2018.

  • Actions Espagne, 11 fonds qui ont 10 ans d'expérience

    Deux fonds ont obtenu des résultats très similaires à ceux du principal indice de référence espagnol et neuf ont eu des résultats bien en-dessous.

    S'ils facturent des frais aussi élevés que ceux des fonds actifs, c'est parce qu'ils devraient essayer de mieux performer que leur indice de référence.

    Rendement annuel moyen : 1,1% contre 3% IGBMT Indice Général de la Bourse de Madrid avec dividendes)

    10 000 € croissant à 1 % sur 10 ans deviennent 11 046 € et à 3 % 13 439 €

    *Caixabank bolsa all caps, Caixabank bolsa gestión España, Caixabank bolsa España 150, BBVA Bolsa Plus, BBVA Bolsa, Santander acciones españolas, Bankia Bolsa Española, Bankia Dividendo España, Bankia Banca Privada RV España, Sabadell España Dividendo, Sabadell España Bolsa

  • Actions européennes, 12 fonds avec 10 ans d'ancienneté

    Aucun d'entre eux n'a surpassé son indice de référence. Le fonds avec le rendement le plus élevé a réalisé un rendement annuel de 3,7%.

    Rendement annuel moyen : 2,3% vs 5,5% réalisé par l'indice MSCI Europe avec dividendes.

    10 000 € avec une croissance à un taux annuel de 5,5% sur 10 ans deviennent 17 081 €, tandis qu'avec une croissance à un taux annuel de 2,3% ils deviennent 12 553 €

    * Caixank bolsa gestión Europa, Caixabank bolsa selección Europa, Caixabank bolsa dividendo Europa, BBVA bolsa Europa, BBVA bolsa dividendo, Santander solida div. Europa, Santander acciones Euro, Bankia dividendo Europa, Bankia euro top ideas, Sabadell Europa Bolsa base, Sabadell Europa valor base, Sabadell Euroacción base

  • Fonds équilibrés

    Les dernières années ont été extrêmement bonnes pour les obligations. Nous avons pris certains des indices les plus importants du secteur, tels que Bloomberg et Barclays. L'indice de référence obligataire Bloomberg Barclays Euro Total Return Value Unhedged, LBEATREAU (plus de 4 000 titres, avec plus de poids en obligations d'État) a augmenté de 4,8% en 10 ans. L'indice Bloomberg Barclays Euro Aggregate Corporate Total Return Value Unhegdged (plus de 1 900 titres) a augmenté à un taux annuel de 4,8% en 10 ans

    L'indice de référence des obligations d'entreprises: Bloomberg Barclays Euro Aggregate Corporate Total Return Index Value Unhedged EUR (plus de 1 900 titres) a augmenté en valeur de 4,8% en 10 ans. L'indice de référence obligataire mondial (couvert en Bloomberg Barclays Global Aggregate Total Return Index Value Hedged, LEGATREH, a augmenté en valeur de 3,7% en 10 ans

    Nous voyons comment tous les principaux indices de référence des obligations ont augmenté en valeur d'au moins 3,7%, et comme nous l'avons vu, le MSCI Europe avec dividendes, le principal indice de référence européen pour les actions a augmenté à un taux annuel de 5,5% et le MSCI World avec des dividendes au taux annuel de 9,5%. Par conséquent, les résultats de la indice de référence pour les fonds équilibrés (50% d'actions) serait entre 5% pour les fonds axés sur l'Europe et 6,5% pour les fonds mondiaux. Cependant, les rendements moyens des 11 fonds équilibrés* de ces 5 entités avec un antécédent de 10 ans égal à 2,1 %.

    Pourquoi les rendements étaient-ils si bas ? En raison des frais élevés et de la composition de leurs portefeuilles. Non seulement nous voyons que leurs portefeuilles contiennent un nombre extrêmement important d'actions et d'obligations, mais il y a aussi beaucoup de fonds dans leurs portefeuilles, pour la plupart des fonds passifs. De plus, ils incluent dans leurs portefeuilles les fonds qui leur versent les commissions les plus élevées et non les meilleures.

    * Caixabank crecimiento, microbank fondo ético, BBVA Gestión decidida, BBVA Gestión moderada, Santander Tandem 20-60, Santander PB Cartera Moderada, Bankia mx rv 75-universal, Bankia mx rv 50-universal, Bankia Fonduxo cl univers., Bankia soy así flexible, Sabadell Renta Variable mixta España

  • Obligations

    Nous avons vu que les rendements des principaux indices de référence des obligations au cours des 10 dernières années ont été proches de 5% par an. Cependant, le rendement moyen des fonds de ces 5 grandes institutions avec plus de 10 ans d'expérience a été de 1,9%.

    Il ne faut jamais oublier l'importance des intérêts composés : 10 000 € croissant à un taux annuel de 2 % sur 20 ans deviennent 14 859 €, à 5 % par an deviennent 26 532 €, à un taux de 10 % par an deviendraient 67 274 € et au taux de 15 % par an deviendrait 163 665 €.

Conclusion

Les membres de notre famille et nos amis comprennent très vite ces concepts lorsque nous les expliquons. Il nous suffit de les sensibiliser, afin que tous ceux qui investissent sachent que leur entité fait de son mieux pour obtenir d'excellents rendements. Nous verrons comment les grandes institutions sont contraintes de changer leur business model dans le secteur de la gestion d'actifs, suivant les demandes de leurs clients, qui ne demanderont que des fonds vraiment actifs ou des fonds passifs low-cost.

A Vadevalor, nous nous sommes concentrés sur les gérants actifs, qui ont réussi à surperformer leurs indices de référence. Nous avons réalisé une brochure des gérants et un tableau des rendements, disponibles en téléchargement sur notre site Internet dans le portail Vadevalor.

Ci-dessous, vous pouvez regarder une vidéo de présentation lors de l'événement Buscando Valor à l'Hôtel las Arenas, à Valence le 18 septembre 2018, dans laquelle nous donnons 3 conseils pour mieux investir.